Connexion cucupiste

Classement de la Cucup

1.  Momo*    13 pts
2.  BeN    12 pts
3.  Mat    9 pts
4.  Tomtom*    9 pts
5.  BeBos    9 pts
6.  Narbos**    9 pts
7.  Daweed***    9 pts
8.  Roussman***    8 pts
9.  Meuldef**    8 pts
10.  Marcos*    8 pts
11.  Flo*    7 pts
12.  rotuloss    5 pts
13.  Nykos    4 pts
<<

Historique de la Cucup

Naissance de la Cucup en l'an 2000

La Cucup naît au début du XXIème siècle en août 2000. A l’initiative de cette création trois supporters (de l'OM, Momo, du PSG, Clem et du FCNA, Pierret) souhaitant à moyen terme concurrencer le Loto Foot (La Française des Jeux contre-attaquera en 2001 en créant Côte et Match). Le but est simple : décerner un titre de champion et dépenser ensemble l’argent récolté.

Après quelques heures d’échanges à huit clos, Momo et Clem fixent les modalités des paris. Ils définissent un système de points et d’argent qui restera à jamais les fondements de ce championnat hors du commun ! Un système complexe qui fera ses preuves pendant plusieurs années mais qui sera sans cesse remodelé.

Saison 2000/2001 : Un début mouvementé

Clément est le premier maître de l’histoire et jouit d’un piètre tableau sur papier pour suivre le déroulement de la saison. La première saison est marquée de faits qui en disent long sur la capacité de la Cucup à se remettre en cause.

En cours de saison, Pierret fuit lâchement le championnat, il est alors 3ème, on n’en saura jamais plus !!! Il est immédiatement inscrit sur la liste noire de la Cucup. "C’est la première et dernière fois qu’un parieur ne va pas au bout de son engagement", se promettent Momo et Clem. A ce moment précis, un candidat plein de promesses et d’idées se présente pour finir le championnat dans le but d’être performant la saison suivante. Il s’agit de Ben. Il saura insuffler à la Cucup un esprit d’innovation et d’expansion qu’aucun parieur à ce jour ne saura égaler. Il est depuis considéré comme père fondateur de la Cucup avec ses acolytes Momo et Clem.

La saison se termine avec le couronnement de Momo* qui totalise environ 70pts (score parfait à 3pts et bonnes idées à 1pts). La cagnotte s’élève environ à 200F. La création d’un jeu en bois sera la résultante de cette première édition.

OTROS* VS MANOS

Saison 2001/2002 : La Cucup consolide ses bases

Momo* devient le deuxième maître de l’histoire et dispose d’une nouvelle configuration de tableau toujours en papier en guise d’accompagnement. La Cucup ouvre ses portes à Daweed donc passe à quatre parieurs. Aucun changement fondamental ne fait son apparition cependant un nouveau barème d’argent est mis en place en cours d’année suite au passage à l’euro. Ce changement ne passera pas inaperçu car elle revalorisera à la hausse les pertes d’argent. Il est aussi beaucoup question de la validité du pronostique au cours de cette saison.

C’est le premier titre d’une longue série pour Clem* qui est encore loin de la barre mythique des 100 points. Daweed paie son inexpérience en finissant dernier mais en ces temps il était au pied du podium. Les parieurs disposent de 150€ (soit 37€ par parieur) et sont accueillis au Château Colbert à Maulévrier pour dîner. A noter qu’ils laisseront pour plus d’un Mc Do de pourboire, à croire que la Cucup se croit riche !!!

La Cucup commence à faire du bruit et attire la convoitise des meilleurs parieurs de l’Ouest, affaire à suivre.

OTROS** VS MANOS

Saison 2002/2003 : Naissance d’une institution

Quelle belle saison pour la Cucup !!! Très certainement le tremplin vers la reconnaissance nationale. La Cucup passe à deux maîtres (Momo* et Ben) suite au recrutement de Marco, Roussman et Tomtom. Elle est alors composée de 7 parieurs, ce qui prévoit une lutte sans précédent pour le titre et implique une revalorisation du statut de Champion. Marco et Tomtom redonnent des couleurs au Fcna qui n’avait plus connu de parieur-supporter depuis sa première édition. Momo* et Clem* réévaluent à la baisse les coûts du score parfait et de l’idée afin de palier à la hausse du nombre de parieurs.

Malgré une entrée très remarquée de Marco, Clem** rempile et signe un deuxième titre avec plus de 100 points. Il est la risée de la soirée avec ses lunettes 70’s et sa chaîne sur laquelle est enlacée la globalité des recettes, 500€ (soit 70€ par parieur). C’est lors de cette 3ème édition que la dénomination "Soirée Cucup" prendra un sens et toute sa dimension. Dorénavant, le champion reçoit un cadeau en guise de congratulations.

La soirée débute en appartement avec un apéro accompagné de la première Gazette orchestrée et créée par Ben. Puis, elle continue dans une pizzeria nantaise. Ce dîner mémorable fera avancer la Cucup de façon considérable car personne ne veut s’arrêter là. En effet, lors d’un débat, tout le monde prend conscience que la Cucup doit se doter d’un site Web ainsi que d’un trophée digne de ce nom. L’institution Cucup prend forme.

Fait rare dans la Cucup, Clem** n’acceptera que la moitié des cadeaux avec le maillot et une écharpe du PSG. Faute de jeunesse ou insensibilité au sexe, il laissera à Marco le plaisir de ce voir offrir un strip-tease. Ce cadeau était tout à fait mérité, car Marco avait non seulement fini second, mais surtout avait remporté la Cucup du Monde (concept avorté pendant la Coupe du Monde elle-même). Le soirée continuera dans les bars avec comme grand absent l’appareil photo.

OTROS*** VS MANOS

Saison 2002/2003 : Naissance d’une institution et des soirées Cucup

Saison 2003/2004 : La Cucup, un championnat incontournable

La Cucup ne cesse de prendre du galon avec le recrutement de Bebos, Narbos et Nykos et la mise en place du site Web par Ben et Momo*. Dorénavant, finit les tableaux d’accompagnement, la Cucup passe à l’ère zéro papier. Ils sont, pour cette 4ème édition, dix à prétendre au titre. La notion de milieu de tableau fait son apparition. Le règlement ne subit pas de modifications notables, mais devient plus clair et précis. La Cucup garde Ben et Momo* comme maîtres.

Pendant que Tomtom conserve la cuillère de bois, Clem*** signe un troisième titre d’affilé ce qui commence à agacer les parieurs. Il est pointé du doigt et dénoncé pour sa stratégie du 1-0. Un changement des règles de pari s’imposerait t’il ? La Cucup offre 60€ à Clem*** pour aller au Stade de France (France-Suisse 0-0), il y conviera Momo* en tant qu’invité d’honneur. Clem*** devient le premier à recevoir le trophée Cucup sur lequel figure en tête de liste le nom de Momo*.

La soirée Cucup 2004 fera couler beaucoup d’encre avant son déroulement. Elle commence dès 14h et est placé sous le signe du sport. Au programme de cet après midi : Karting, Beach Soccer et Paint Ball. Fort de son expérience au volant Rousman ne laisse aucune chance à ses poursuivants et monte sur la première marche du podium. Los Otros ne font qu’une bouchée des Manos lors du Beach Soccer. Le Paint Ball a été d’une rare complexité où les joueurs ont dû composé entre gouttes de sueur sur le casque, douleurs suite aux boules de peinture et instinct de survie. Quel après midi bien rempli, mais ce ne n’était pas fini !!! La soirée barbecue-champêtre à St Christophe a été l’occasion de clôturer la journée sport par un tournoi de pétanque remporté par Marco et Momo*. Certains Cucupistes ont mis en place une initiation au curling-pétanque, grand moment d’anthologie!!!

La Gazette en est à son 2ème numéro dans un style beaucoup plus journalistique. Marco intègre l’équipe éditoriale avec une chronique prometteuse sur la saison et se positionne maitre pour l’année prochaine.

OTROS**** VS MANOS

Saison 2004/2005 : La Cucup fête ses 5ans !!!

Avec Marco et Momo* à la baguette la Cucup subit son lot de changements. Il est interdit de parier 2 fois le même pronostique par journée et les bons parieurs minoritaires sont récompensés par des points bonus. Une nouvelle variable, non négligeable, est donc instituée dans la Cucup . Tomtom met sa carrière entre parenthèses pour se consacrer à sa famille, il est remplacé par Romano. En fin de saison, Marco tentera de mettre en place un forum mais celui ci aura peu de succès.

Cette 5ème saison sera marquée par une remontée fulgurante digne des plus grands Champions. En effet, Narbos* nouveau champion coiffe sur le poteau Roussman et Clem*** lors de la dernière journée. Narbos* ramène pour la première fois le trophée dans le clan des Manos. Il sera honoré par un maillot des Spurs et un ballon de foot. En tant que bon remplaçant de Tomtom, Romano brandit la cuillère de bois.

Après une défaite cuisante des Manos au foot, les parieurs sont conviés dans un théâtre parisien pour une pièce cocasse appréciée de tous. Ensuite, c’est lors de l’entrée dans un restaurant à Bastille que nous prenons conscience de la popularité de la Cucup . Des chants de supporters nous ont valus le tôllé des serveurs mis à mal par la célébrité naissante de Narbos*. La fin de soirée s’est déroulée dans les bars puis sous la tour Eiffel pour les plus téméraires.

La soirée a encore été l’occasion de long échange sur la Cucup. A noter, pour la première fois de son histoire, aucun des trois pères fondateurs ne sera maître la saison suivante, Marco et Momo* passent le flambeau. Daweed et Roussman prennent le relais.

OTROS**** VS MANOS*

Saison 2004/2005 : La Cucup fête ses 5ans et les Manos leur 1er titre avec Narbos

Saison 2005/2006 : La Cucup inaugure la Cup des As

Daweed et Roussman marquent de leurs empreintes la Cucup par quelques changements de règles. L’ancien système d’argent est remplacé par un dispositif basé uniquement sur le classement final auquel est alloué un tarif. Ils en profitent aussi pour réorganiser l’attribution des points lors des matchs chocs. La Cucup sort grandit de ces modifications et continue son bonhomme de chemin. Seul bémol, Daweed perdra dès le premier mois de règne l’accès à Internet ce qui laissa Roussman seul acteur et rédacteur de la Cucup.

Malgré un début décevant, le forum Cucup, initié et animé par Marco, connaît cette année un franc succès. La Cucup gagne en réactivité et parfois en connerie !!! Fait insolite, Tomtom fait son retour en milieu de saison et prouve que sa période d’absence lui a été bénéfique.

La 6ème édition coïncide avec le plus grand avènement de la Cucup : la création de la Cup des As à l’initiative de Narbos* présent en finale mais remportée par Daweed avec Barcelone.

Après de nombreuses années dans le fond du classement Daweed* a dominé la Cucup durant toute la saison, mais a dû attendre les 5 dernières minutes de jeu pour valider son premier titre devant Roussman. A noter que pour la première fois de son histoire, un maître devient champion. Et que le premier doublé de l’histoire est signé Daweed*. Incontrôlable cette saison !!!

Dans la rubrique régulier :
  • Rousman surnommé "Poulidor de la Cucup" est 2ème pour la deuxième année consécutive.
  • Clem*** monte sur son 6ème podium d’affilé.

OTROS***** VS MANOS*

Saison 2005/2006 : La Cucup se dote d'un site Web et Daweed signe le doublé!

Saison 2006/2007: L’avènement des rookies!

5 ans après sa première nomination à la tête de la Cucup, Clem ressort la casquette de maître qu’il partage avec Bebos pour cette saison 2006/2007. Le tandem fonctionne bien, la Cucup gagne encore en professionnalisme avec un énorme suivi des rencontres sur le forum, des paris on-line qui se généralisent, le paiement par virement bancaire de la cotisation et la formidable création de la FiCup.

Cette saison voit deux nouveaux venus, Rotule et Meuldef. A noter la sortie en silence de Romano, personne ne sait ce qu’est devenu le 10ème de la précédente saison… Formidable première saison pour les deux rookies, ils finiront tous deux sur le podium, Meuldef avec le titre et Rotule à la troisième place. Belle régularité d’une saison à l’autre pour Narbos qui tape la seconde marche.

Pour sa deuxième année d’existence, la Cup des As est remporté par Meuldef, et encore un doublé historique après celui de Daweed ! A croire que les deux coupes sont inséparables…

Toujours pas sélectionné depuis la création de cette Cup prestigieuse, Marco, sous l’impulsion de Bebos et Momo lance la Cup de Loose ! L’organisation des règles fait couler beaucoup d’encre, pour un finish plutôt comique avec une loose de Marco, comme le dit bien l’adage "l’arroseur arrosé"!

D’un point de vu sportif, le championnat s’endeuille avec la descente de Nantes en L2, la décision de continuer à parier sur cette belle équipe sera prise aux derniers heures de la saison, lors de la soirée Cucup à Lesconil. Quel we mes amis mais quel we ! Deux soirs sur place pour du gros n’importe quoi, tellement de souvenirs impérissables trop longs à raconter ici…

OTROS****** VS MANOS*

Saison 2006/2007 : L’avènement du rookie Meuldef et le week-end Lesconil!